Du Chili a l'afrique du sud pour combattre la pollution plastique

Partager :

12.10.2015

La participation de la Fondation Race for Water la semaine dernière à la conférence Our Ocean 2015, initiée par John Kerry, aura été un vrai succès !

Marco Simeoni, Président de la fondation, a été invité à s'exprimer au Chili durant une session dédiée à la pollution plastique marine devant un public composé de nombreux leaders d’organisations gouvernementales et non-gouvernementales prestigieuses, notamment SAS Albert II de Monaco et John Kerry. Il a pu exposer les premiers résultats de la Race for Water Odyssey et démontrer avec brio et conviction la nécessité de combattre la pollution de l’eau par les plastiques en amont.

Ces quelques jours de congrès à Valparaiso auront aussi été une belle occasion de rencontrer de nombreux spécialistes de la pollution plastique marine, parmi lesquels des représentants du gouvernement des Etats-Unis, de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN, partenaire de la fondation) ou encore de l’organisation 5 Gyres. Des rencontres qui renforcent la conviction de la fondation que c’est en se réunissant que nous pouvons faire bouger les lignes et faire avancer notre cause.

Cette conférence au Chili aura également permis à la Fondation Race for Water de retrouver de précieux contacts noués durant l’escale de la Race for Water Odyssey, et notamment le Dr. Martin Thiel, qui avait soutenu l’Odyssey lors de son passage en Amérique du Sud au printemps dernier. Eminent spécialiste de la pollution marine, ce dernier a présenté les résultats de son projet « Marine Science Youth Camp » à Marco Simeoni, Président, et Anne-Cécile Turner, Directrice. Son initiative a rassemblé de nombreux enfants et étudiants au Chili pour analyser la pollution sur les plages du pays. Plus d’informations sur cette initiative ici.

Désormais au Cap pour une nouvelle étape de la Race for Water Odyssey, les équipes de la fondation se réjouissent de rencontrer d’autres personnalités dédiées à la préservation de l’eau de la pollution plastique. Retrouvez le programme de cette étape en cliquant ici.

Notre solution à la pollution plastique

Le constat de la Fondation est clair : un nettoyage efficace des océans à grande échelle n’est pas réaliste. Traiter les déchets avant qu’ils n’atteignent l’eau est une nécessité. Notre objectif est donc de valoriser les déchets plastiques grâce à une technologie innovante permettant de les transformer en énergie.
Cette approche inspirée de l’entreprenariat social permet la création d’emplois, en particulier pour les plus démunis. De surcroît, ce procédé de production d’énergie engendre des bénéfices environnementaux importants en réduisant la pollution plastique de manière conséquente.

Suivez notre équipe sur le blog de l'Odyssée.

En avril 2017, Race for Water est repartie autour du monde pour une Odyssée de l’Espoir. A bord d'un navire révolutionnaire à propulsion mixte solaire-hydrogène-kite, l'équipe de la Fondation souhaite démontrer que la transition énergétique a commencé et que des solutions durables existent pour protéger l'océan des pollutions anthropogéniques.