DERNIERE LIGNE DROITE POUR LA R4WO

Partager :

12.11.2015

32142 Miles parcourus

A Rio depuis le 5 novembre, la R4WO a terminé aujourd’hui cette dernière escale dans l’Atlantique sud. Elle y aura initié et participé à de nombreux événements et aura une fois de plus rassemblé personnalités, scientifiques et grand public pour préserver nos océans de la pollution plastique.

L’expédition a notamment été mise à l’honneur dans une série d’événements organisés par Swissnex Brazil et le Consulat Général de Suisse à Rio intitulée « Mar sem Lixo, Mar da Gente » (Mer sans déchets, notre mer). Dans ce cadre, de nombreuses activités ont été proposées en association avec Race for Water avec les mêmes objectifs que tout au long de l’Odyssey : sensibiliser, comprendre et échanger.

Une exposition au terminal des ferries de Niteroi a été inaugurée lors de la conférence de presse d'ouverture de l'escale le mercredi 5 novembre, avec la présence de nombreuses associations locales soutenant le projet. Cette exposition, elle aussi intitulée « Mar sem Lixo, Mar da Gente », sera ouverte au public jusqu'au 27 novembre et présente en images la fantastique aventure de l’Odyssey, afin d'illustrer la pollution des océans et de sensibiliser le grand public à cette problématique.

Toujours en partenariat avec Swissnex, des animations de sensibilisation ont été menées en marge d’une compétition de paddle organisée par la fédération de paddle de Rio, notamment la construction d’un paddle en bouteille de PET et un nettoyage de plage. Les équipes de la R4WO ont aussi rencontré des enfants du Projeto Grael, une école de voile qui permet aux enfants défavorisés de pratiquer la voile mais aussi de se préparer à la vie professionnelle, un super projet! L'escale s'est enfin terminée par deux jours de conférences scientifiques réunissant d'illustres experts scientifiques et du monde associatif brésiliens et internationaux afin de débattre sur la question de la pollution plastique des océans.


 

Dans sa dernière ligne droite, l'expédition retrouvera Bordeaux le 18 novembre prochain pour conclure cette aventure humaine et scientifique inédite.

Notre solution à la pollution plastique

Le constat de la Fondation est clair : un nettoyage efficace des océans à grande échelle n’est pas réaliste. Traiter les déchets avant qu’ils n’atteignent l’eau est une nécessité. Notre objectif est donc de valoriser les déchets plastiques grâce à une technologie innovante permettant de les transformer en énergie.
Cette approche inspirée de l’entreprenariat social permet la création d’emplois, en particulier pour les plus démunis. De surcroît, ce procédé de production d’énergie engendre des bénéfices environnementaux importants en réduisant la pollution plastique de manière conséquente.

Suivez notre équipe sur le blog de l'Odyssée.

En avril 2017, Race for Water est repartie autour du monde pour une Odyssée de l’Espoir. A bord d'un navire révolutionnaire à propulsion mixte solaire-hydrogène-kite, l'équipe de la Fondation souhaite démontrer que la transition énergétique a commencé et que des solutions durables existent pour protéger l'océan des pollutions anthropogéniques.