Partager :

Un navire solaire-hydrogène à La Havane

22.07.2017 Fondation

 

Le navire Race for Water et son équipage sont arrivés jeudi 20 juillet à La Havane pour 18 jours d’escale cubaine. Parti le 7 juillet de Caroline Bay Marina, le navire à propulsion mixte solaire-hydrogène-kite aura mis 13 jours à la vitesse moyenne de 3,5 nœuds pour parcourir les 1 300 milles nautiques qui séparent les Bermudes de Cuba. Treize jours de navigation perturbés par la rencontre trop fréquente de déchets plastiques flottants à la surface de l’eau comme le racontent les membres d’équipage à peine débarqués de leur périple. Consciente de cette pollution plastique grandissante, la Fondation Race for Water s'est justement rendue sur l’île crocodile pour alerter, sensibiliser et agir sur ce fléau en échangeant un maximum avec les acteurs locaux du Waste Management et les jeunes générations.
 
A peine arrivé, ce fût l’un des premiers gestes de l’équipage du navire Race for Water après les formalités douanières : déposer dans les poubelles du Terminal Sierra de La Havane où le navire est amarré, les déchets plastiques récoltés au fur et à mesure de leur navigation vers Cuba. Pourtant, ramasser les débris plastiques en mer n’est pas la vocation première de ce navire ni l’objectif direct de l’Odyssée 2017-2021. Cependant, impossible pour l’équipage de croiser un amas de plastique sans tenter une manœuvre d’homme à la mer pour le recueillir. Selon Annelore Le Duff (second capitaine) « un jour sur trois, nous avons croisé de tels débris. Partiellement dégradés dans un premier temps, dans la mer des Sargasses, puis entiers à l’approche des côtes cubaines, ils se concentraient fortement dans les zones de forts courants. Des bouteilles, des bidons, des sacs plastiques… l’offre était variée, nous donnant la triste impression que la mer devenait une déchetterie à ciel ouvert ! A bord de Race for Water, nous sommes tous marins et partageons avec enthousiasme les messages de la Fondation Race for Water quant à la préservation des océans. Nous sommes particulièrement conscients de cette pollution, ce qui ne nous empêche pas d’être toujours aussi attristés de constater sa présence. »
 
Une pollution qui interpelle toutes les personnes rencontrées depuis le début de l’Odyssée et dont l’intérêt se confirme encore à Cuba. 24 heures à peine après son arrivée à la Havane, la Fondation Race for Water, accompagnée par l’ambassade Suisse à Cuba, a reçu à bord du navire une cinquantaine d’officiels cubains, d’ambassadeurs de France, du Panama, de Belgique, d’Argentine, des Pays-Bas, d’Allemagne, d’Italie et de journalistes de la presse locale et internationale pour échanger sur cette problématique. Fonctionnant aux énergies renouvelables, le navire de la Fondation Race for Water est le lieu idéal pour rassembler, alerter et partager les expériences et les solutions de chacun en matière de préservation des océans. Des discussions qui ont trouvé écho lors des 2 heures de visite à bord et qui vont se poursuivre durant toute la durée de l’escale cubaine à l’occasion de visites de scolaires et d’étudiants, d’un workshop « Plastic Waste to energy » ainsi que d’une mission scientifique conjointement menée par nos partenaires JPI Ocean et une équipe cubaine du CEAC sur les microplastiques. 
 
Mission qui amènera le navire Race for Water au nord de l’île pour une série d’échantillonnage, pour le plus grand plaisir de l’équipage qui espère les mêmes conditions de navigation que celles rencontrées en venant à Cuba comme le précise Annelore. « Tout au long du trajet, nous avons bénéficié de conditions idéales pour ce navire. Soleil et léger vent étaient au rendez-vous, nous permettant de recharger correctement les batteries et d’envoyer plusieurs fois l’aile de kite et ainsi profiter de la climatisation du bord. Un luxe énergivore mais ô combien apprécié sous ces latitudes ! »

Le programme de la Fondation Race for Water à Cuba du 24 juillet au 8 août 2017: 

  • 24 Juillet: WORKSHOP “PLASTIC WASTE TO ENERGY”
  • 2 Août:  WORKSHOP "PRESERVATION OF THE OCEAN”
  • du 3 au 7 Août: Mission scientifique pour les scientifiques du programme WEATHER-MIC (JPI Oceans) en collaboration avec le CEAC
  • 8 Août: appareillage du navire Race for Water

 

            

 

                                                               

De gauche à droite :

Photo 1 : Marcel Stutz, Ambassadeur Suisse à Cuba, acceuille les invités à bord. Picture 2 : Ambassadeurs d'Allemagne, de France, de Suisse, d'Argentine et du Panama réunis à bord du navire Race for Water. Picture 3 : Elio Eduardo Perdomo, Directeur Europe du Ministère des Affaires Ectangères (MINREX). Picture 4 : Camille Rollin, spécialiste projets de R4W, présente la mission et les projets de la Fondation.