Partager :

L'énergie sans limite

Race for Water, un navire révolutionaire au service de la science et de la transition énergétique avec pour seules sources d’énergies: l’océan, le soleil et le vent.

Le navire Race for Water démonstre la viabilité d'un mix énergies propres et renouvelables, les utilisant pour sa propulsion et sa vie à bord. De jour comme de nuit, Race for Water est optimisé et autonome grâce au couplage de l’énergie solaire, éolienne, de batteries et d'une production d’hydrogène.

 

Indépendance énergétique à terre comme en mer 365J / 365J

S’affranchir de l’énergie fossile

Accélérer la transition énergétique

 

« La Fondation Race for Water démontre qu’un avenir sans émission n’est pas une utopie — il est déjà en train de se concrétiser. L’ONU Environnement est fier de soutenir l’Odyssée autour du monde de ce navire innovant. Cette aventure démontrera la puissance des énergies renouvelables, et stimulera la recherche de nouvelles solutions pour préserver nos océans de la pollution plastique. »

Erik Solheim, Directeur de l’ONU Environnement 

 

Les sources d'énergies et technologies de stockage du navire

Le solaire

Race for Water dispose de 500 m2 de panneaux solaires de la marque Sunpower, soit 38000 cellules photovoltaïques. Disposé sur le pont supérieur du catamaran et sur les deux ailes amovibles, cette installation photovoltaïque est d'une puissance de 93 kW aux conditions standards et permet d’alimenter le moteur pour une vitesse moyenne de l’ordre de 5 nœuds.

L’hydrogène

Race for Water et la société Swiss Hydrogen SA intègrent à bord une unité de production d’hydrogène, produite à partir de l’eau de mer. Elle contient : 25 bouteilles d’hydrogène à 350 bar permettant de stocker environ 200 kg d’hydrogène qui sera converti en plus de 2 600 kWh d’électricité, soit 4 fois le stockage électrique contenu dans les batteries (745 kWh). L’hydrogène per- met de gagner 6 jours d’autonomie à une vitesse de 5 nœuds.

Le kite

La société Skysails Yacht développe un kite de traction dernière génération de 40 m2 de surface qui se déploie à une hauteur de 150 m, l’équivalent de 500 m2 de voilure sur la mer ou 200 kW de propulsion. Il s’agit d’une solution innovante et performante, gérée automatique- ment qui permettra de doubler la vitesse du navire dans certaines conditions et de gagner une large autonomie.

Les batteries

Quatre packs de deux tonnes chacun avec une capacité de 754 kWh

 

Un système de production d’énergie hydrogène

Race for Water et la société Swiss Hydrogen SA intègrent une unité de production d’hydrogène à bord : 25 bouteilles d’hydrogène à 350 bar pour stocker environ 200kg d’hydrogène convertis en plus de 2600kWh d’électricité soit quatre fois le stockage électrique contenu dans les batteries.

L’hydrogène peut augmenter jusqu'à six jours l'autonomie du navire à une vitesse de 5 nœuds.

 

Une aile de kite haute altitude

Race for Water et la société Skysails Yacht ont développé un cerf-volant de traction dernière génération (40m2 de surface déployée représentant un équivalent de 500 m2 de voile sur la mer, soit un équivalent de 200 kW de propulsion). Une solution innovante et performante, entièrement gérée à partir d’un pilote automatique qui permet de doubler la vitesse dans certaines conditions et gagner une large autonomie.